Accueil > Temps forts > Les Fêtes Franglais > La Fête Franglais à Out There

Reportage édition 2013

dimanche 22 septembre 2013, par Julia Duchemin.

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Au sein du festival international de cirque et d’arts de la rue Out There à Great Yarmouth, la Fête Franglais a pu profiter d’une jolie place et d’un moment privilégié samedi 14 septembre 2013.

Dans le parc St-George, le festival devient rapidement très actif et le ciel qui était peu engageant le matin-même, se découvre pour laisser la place aux spectacles, déambulations, manèges, ateliers…

Si la majeure partie de la programmation du festival s’est produite dans le parc St-George, une partie de l’action s’est déroulée au théâtre lui-même, sur la place qui l’entoure et dans le café flambant neuf à ses côté. Comme dans le parc, la scénographie de Buí Bolg donne clairement le ton franco-anglais. Cette scénographie semble désormais familière puisqu’elle accompagne les temps forts ZEPA 2 côté britannique depuis le début de l’été ; on commence déjà à se sentir en terrain familier.

Sur ce lieu utilisé pour la première fois par le festival, [*la soirée du samedi fut exclusivement consacrée à la Fête Franglais*]. A la tombée du jour, vers 18h, la frénésie du parc retombe et les spectateurs translatent doucement vers la place du théâtre St-George, où les guirlandes lumineuses s’allument.

De concert, quatre compagnies démarrent ensemble à 18h30.

Entre le théâtre et le café, l’arche menant à la « Baraque Foraine 6.1 » de la compagnie française Nejma, qui a intrigué tant de passants pendant son montage dans l’après-midi, s’illumine soudain. Un monsieur Loyal roublard attire vers lui des cobayes potentiels qui vivront « une expérience bouleversante qui marquera un tournant dans votre existence » et réparti les spectateurs en équipages. Après avoir passé des tests mystérieux, les groupes d’élus auront le privilège d’entrer dans la « Baraque Foraine 6.1 » dont le contenu nous restera caché. Ces portes ouvertes du futur dureront trois heures durant lesquelles la queue pour atteindre la caravane ne désemplira jamais.

De l’autre côté du café, les Ramshacklicious, apparaissent calmement de nulle part, serpentant jusqu’au centre de la place, avec leur machine de bric-à-brac et leur airs de cours des miracles. Les deux personnages énigmatiques hument la foule, composent une musique entre contrebasse, trompette et beat box pour accompagner leur bizarre numéro de clairvoyants.

Un autre genre de numéro se déroule pendant ce temps au sein même du café où la compagnie Mas y Mas y a installé sa Grosse Collection. Le long d’un mur, des rangées innombrables de boîtes noires sont soigneusement alignées et étiquetées. Deux hommes aux airs malicieux renseignent les gens : sur chacune de ces boîtes, on peut lire le nom d’un tour de magie, le nom de son auteur et l’année de sa création. On peut choisir le tour que l’on veut : il sera apporté au magicien sur l’estrade qui l’exécutera en entresort rien que pour nos yeux.

Et tout autour de la place, un loup se balade. Pas effrayant pour deux sous, et même fort aimable, ce doux personnage issu de la collection des Pickled Image salue les spectateurs et se joint à eux pour regarder les spectacles. Une marionnette magnifique qui fascine rapidement les plus jeunes. En à peine une demi-heure, le loup aura du mal à se défaire de sa horde d’admirateurs !

La nuit commence à tomber, les projecteurs éclairent la place principale et le public s’attarde au café pendant que les techniciens finissent d’installer les enceintes pour le prochain spectacle. Les deux personnages d’artistes de cabaret sur le retour de Mark Mark Productions bataillent avec leur numéro aussi usé que leur carrière avant de laisser la place à un groupe de musique donnant la dernière touche à l’ambiance guinguette du coin. Ambiance qui sera rapidement renversée à l’arrivée du Tony Clifton Circus et de ses clowns cyniques qui finiront la soirée en plein air en entartant un membre du public.

La Soirée Fête Franglais se finira dans le Théâtre St-George, récemment rénové et déployant toute sa splendeur lors de l’accueil du nouveau spectacle de Tumble Circus : cirque décalé, chants irlandais délirants, acrobaties absurdes et drame. C’est sur une note très riche et énergique que s’achève la dernière Fête Franglais de la saison.

Fait remarquable, le public fut présent tout au long du festival et de la soirée Fête Franglais malgré les températures un peu basses pour la saison ! Même s’il n’en est qu’à sa sixième édition, cela montre bien que le festival Out There a déjà su séduire une bonne partie de la population locale et attiré des mordus d’arts de la rue qui, armés de parapluies et coupe-vent, n’hésitent pas à braver le vent et les menaces de pluie pour profiter pleinement de l’événement.

Foule devant Christophe Pavia
Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0